Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2022 7 03 /07 /juillet /2022 18:23

La D38 qui mène à Autoire, en descendant du causse, juste au niveau de la fameuse cascade fait un brutal virage à droite, en corniche et sans aucune visibilité (on pourrait parler d'un virage en genou ! ) où il vaut mieux ne pas avoir un autre véhicule montant en face ! (J'ai pu y admirer la maîtrise et l'habileté des deux chauffeurs des cars qui ont eu la malchance de se croiser là au même moment ! Bravo les gars !)

Donc, comme si ce virage mortel ne suffisait pas, il y a quelques temps (il apparaît encore sur la carte IGN de 2018), il y avait un parking, juste là ! J'imagine le bazar que ça devait être... Heureusement, il a été supprimé, anéanti et décapé  car sous son goudron, il cachait des formations géologiques remarquables !

On est sur l'ex-parking de la cascade d'Autoire. Je vous disais bien qu'on pouvait plus y garer sa bagnole...
Rupture de plis (un peu cachée par une source pétrifiante de travertin) à droite de l'ex-parking de la cascade d' Autoire.
Et à gauche du fameux parking, un pli en coude (ou en genou si vous préférez) témoin de la tectonique qui a affecté à cet endroit les strates du causse du Quercy. On s'était habitué à des strates calcaires plus ou moins horizontales et voici que l'orogénèse "pyrénéenne" a contraint celles-ci à des contorsions de yogi. 
Remontée sur le Causse (normal) d'Autoire, quelques hectomètres en amont du parking de la cascade. Prudent comme je suis, j'étais venu là à pied...
Partager cet article
Repost0

commentaires