Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2022 6 30 /07 /juillet /2022 16:39

Les phosphatières de Bach, ou du Quercy, ou du Cloup d'Aural sont un site géologique majeur que je me devais de visiter.

(J'y rêvais d'ailleurs depuis longtemps !)

Je vais essayer de vous expliquer succinctement l'intérêt de ces phosphatières :  les calcaires qui forment les causses du Quercy datent du Jurassique (- 150 MA). Pendant l'ère tertiaire (- 50 MA), ils ont subi une érosion intense sous un climat tropical et ont été percés de toutes parts en grottes, igues, gouffres, lapiaz...  Tous ces trous ont été peu à peu colmatés par des apports d'alluvions, argiles, débris de plantes, et même des animaux qui y sont tombés.

Fin XIXe siècle, on s'est aperçu que ces cavités renfermaient un engrais fort recherché : le phosphate. Plus de 300 de ces carrières ont été exploitées pendant une trentaine d'années. Mais le plus intéressant, géologiquement parlant, c'est qu'on y a découvert un très grand nombre de fossiles (plus de 600 espèces y ont été décrites) ! Un patrimoine paléontologique unique au monde, une référence mondiale sur l'évolution de la faune et du climat pendant 50 millions d'années !

Les phosphatières du Cloup d'Aural, peuvent se visiter, mais exclusivement avec un guide, car le site est à la fois fragile et dangereux... Et quelques explications éclairées sont toujours utiles aux touristes ignorants que nous sommes !
En surface, un labyrinthe de gouffres moussus peu rassurants...
Heureusement, un aménagement sécurisant nous permet de descendre dans la plus grande et plus profonde phosphatière. 
On avait eu le droit à un bel orage, le matin même et l'ambiance au cœur de la phosphatière est des plus moite, genre jungle transpirante à la Indiana Jones !
 Et les fougères ont pu prospérer dans cette humidité permanente...
Comme site dépaysant, difficile de faire mieux... comme un voyage à rebours dans les temps anciens. 
Partager cet article
Repost0

commentaires