Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 15:09

 

 

blog 018 complètement givrée cette dactyle

 

 

Ce n'est pas une faute de frappe, c'est bien dactylE, pas dactylO (d'ailleurs, à présent, on doit dire secrétaire de direction).

Les feuilles légèrement rugueuses de cette graminée retiennent bien l'humidité de la nuit et au petit matin frisquet, la rosée se transforme en jolis cristaux de givre... (encore une histoire au premier 0degré...)

Partager cet article
Repost0
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 13:45

ou 4 petites histoires de méduses : 4e service

 

blog 017 galet mou

 

Près de l'étang de Trunvel, en baie d'Audierne, parmi les galets de l'Ero Vili (le cordon de galets bigouden), un caillou pas comme les autres :

c'est (encore) une méduse échouée.

Si vous n'arrivez pas à mettre l'oeil dessus, allez-y à tâtons sur votre écran !

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 14:49

ou quatre petites histoires de méduses : troisième service

 

blog 016 pas sur la bouche 

 

Un nageur inanimé, gisant sur le bord de la plage ?!!!

Vite ! les maillots rouges d'"Alerte à Malibu" interviennent aussitôt

pour un vigoureux "kiss of life" ("bouche à bouche" in french...)

 

Mais si le noyé a un orifice buccal d'extra-terrestre

comme celui-ci... pour le bouche à bouche, on hésite...

Essayons plutôt le défibrillateur...


Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 14:29

 

ou quatre petites histoires de méduses : deuxième service

 

 

C'est toujours surprenant de voir comment la nature invente des structures très voisines pour organiser des matières totalement étrangères : ici, silice et protéines.

Sur la même plage de St Brévin les Pins, presque côte à côte, ces festons de ruissellements sur le sable ne ressemblent-ils pas étonnamment à ces tentacules de méduses échouées ?

 

 blog 015-A draperies d'estran  blog 015-B draperies d'estran   

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 14:21

ou quatre petites histoires de méduses : premier service


blog 014 osons plagier nos grands poètes chapitre 2 l'oei

"L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn"

(Victor Hugo : "la Conscience")


Non, ce n'est pas un oeil justicier, c'est une méduse échouée, qui contemple le photographe de son iris éteint.

Partager cet article
Repost0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 15:41

blog 013 l'impact du phénix

 

L'alternance, sur plusieurs jours, de phases de gel et de dégel, finit par sculpter la surface gelée des mares et créer d'étranges

et mystérieuses figures de glace.

Sur celle-ci, on pourrait y voir l'impact d'un immense oiseau.

Hélas, pas de trace de la boîte noire pour nous permettre de touver

 une explication rationnelle à ce terrible crash.

Partager cet article
Repost0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 15:38

blog 012 portraits de korrigans 3 martien rigolard

 

 

Et celui-ci, c'est sûrement un fan du film de Tim Burton : "Mars Attacks" !

Partager cet article
Repost0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 15:31

blog 011 portraits de korrigans 2 cryoconservation

 

 

Et ce korrigan-ci, vous ne trouvez pas qu'il a le sourire timide d'un embryon surnuméraire congelé ?

Partager cet article
Repost0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 15:07

En Bretagne, les korrigans sont fort nombreux.

Bien qu'assez discrets pour les promeneurs distraits, ils n'échappent cependant pas à l'oeil attentif des curieux de nature.

En voici quelques-uns, ces premiers spécimens ont été surpris par le gel et n'ont pas réussi à fuir le photographe à temps!

 

 

blog 010 portraits de korrigans 1 l'avaleur de pépites

 

 

Le premier, c'est un bon gros gourmand, avaleur de pépites.

Je ne vous dis pas où je l'ai rencontré, vous seriez capables d'y venir  prospecter et de l'embêter, avec votre batée !

Partager cet article
Repost0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 15:01

  blog 009 forêt fantôme

 

 

Huelgoat, en lisière de forêt, un matin de décembre

où tout a été figé par le froid de la nuit.

Même la course du temps semble abolie...

Mais voici le soleil qui pointe ses rayons...

Adieu beau givre ! 

Partager cet article
Repost0