Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 19:19

Je ne sais pas si vous êtes des fidèles du Jeu des 1000 Euros sur France-Inter (pour ma part, j'en suis un fan absolu...). Très souvent, la question : "Les kakis, quel arbre les porte ?", vient mettre les candidats dans l'embarras. Donc, veuillez noter la réponse : c'est le pla-que-mi-nier !

Tout ça pour vous dire que devant la Maison du Parc des Pyrénées Catalanes (toute neuve...) à La Bastide-d'Olette, les aménagements des abords de cette Maison ont respecté un bel exemplaire de plaqueminier (sans doute pour permettre un jeu de mots sur le passé du site  - situé sur le site de l'ancienne usine de spath-fluor des mines d'Escaro - ... Mines, minier, plaqueminier...

Non ? Comme je vois que ça ne vous fait pas sourciller, restons-en là... Du coup, reste un très beau spécimen de plaqueminier avec une belle production de fruits en ce mois d'octobre.

Et, en voisin, un tilleul gigantesque.

Très beau site... très chargé d'histoire, en plus.

Appétissants kakis et tronc de plaqueminier (La Bastide d'Olette).
Tronc de tilleul (même endroit).
Partager cet article
Repost0
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 19:18

Haute vallée de la Têt (un fleuve côtier de 115 km de long, qui prend sa source dans le massif du Carlit pour déboucher dans la Méditerranée à Canet-en -Roussillon après avoir traversé la Cerdagne, le Conflent et ... le Roussillon. A Olette, entre Mont-Louis (amont) et Villefranche de Conflent (aval), elle a encore un petit air de torrent assagi serpentant au coeur d'une ripisylve superbe et variée.

Mais, méfions-nous de l'eau qui dort, la Têt est susceptible et capable de crues dévastatrices !

Ce jour-là à La Bastide d'Olette, elle semblait des plus gentille...

Vigne retournée à l'état sauvage et ailante. Rives de la Têt, La Bastide d'Olette.
Sûr qu'avec cette vigne-là, on n'aura pas un coup de pif !
Partager cet article
Repost0
22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 17:41

Un des sites emblématiques du Roussillon est sans conteste l'abbaye de St Martin du Canigou. Un lieu de paix et de recueillement, en pleine montagne, où il fait bon se ressourcer un brin en plus d'admirer un point de vue phénoménal.

Ce qu'on sait moins, c'est qu'il abrite de très très vieux châtaigniers donnant à qui veut bien les ramasser, d'énormes châtaignes ! Ce qui  nous ramène aux nourritures terrestres...

Vieux tronc de châtaignier et vieux muret.
Partager cet article
Repost0
19 juin 2020 5 19 /06 /juin /2020 10:09

Quittons un moment la Bretagne pour le pays Catalan. Deux belles régions comme on les aime, conjuguant mer et montagne, douceur et rudesse...

L'automne dernier, en séjour curistique et thermal à Vernet-les-Bains, j'en profitai pour faire quelques photos que je vais vous proposer dans plusieurs articles que j'espère inédits...

Le site des Orgues d'Ille-sur-Têt, sur fond de Canigou,
et la photo précédente, le Canigou dans des prémices d'orage, vu de la plaine du Conflent.
Partager cet article
Repost0
16 juin 2020 2 16 /06 /juin /2020 09:53

Un bel exemple de reconversion (certains diront recyclage, ce qui n'est pas très élégant...) ! 

Les Minions, inemployés en ces temps de pandémie et de crise culturelle, ont trouvé un job d'été en servant comme bouées du chenal de baignade de la plage de Martin en Plérin-sur-Mer (baie de St Brieuc). 

Un bel exemple pour la jeunesse pour passer d'agréables vacances d'été !

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2020 6 13 /06 /juin /2020 17:41

En voilà pour qui le déconfinement n'est pas non plus une réussite... Pauvres rhododendrons bien déplumés et à la triste mine. Grandeur et décadence...

Et on retrouve également des déchets partout, mais ceux-ci sont biodégradables...
Partager cet article
Repost0
10 juin 2020 3 10 /06 /juin /2020 20:53

On en a beaucoup parlé et cela réjouissait tout le monde, la nature a profité du confinement pour s'éclater en l'absence des humains emprisonnés dans leurs appartements. Des oiseaux partout qu'on réentendait, des chevreuils dans tous les jardins et des plantes rares sur les pelouses de jardins publics désertés... Le bonheur !

Même phénomène à Huelgoat, dans mon jardin. En ce mois de mai dernier, les rhododendrons étaient des plus cossus et tout à fait fiers d'eux !

Je ne suis pas capable de vous citer le noms de toutes ces variétés, mais vous pourrez essayer de trouver le rhododendron pontique, l'horrible invasif !
Partager cet article
Repost0
7 juin 2020 7 07 /06 /juin /2020 18:36

Y'en a qui ferait bien de revoir un peu leur géographie... Comme cette taupe, sans doute adepte du Land-Art qui a décidé de créer une nouvelle Chaîne des Puys dans les Monts d'Arrée et qui plus est dans mon jardin... sans demander mon avis !

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2020 4 04 /06 /juin /2020 18:56

Ce n'est pas le P'tit Gibus de la Guerre des Boutons que j'ai mal orthographié, rassurez-vous. Il s'agit de GIRUS.

Qu'est-ce donc ? Ce néologisme vient de l'anglais, contraction de Giant/Virus.

Vous savez que le permafrost (ou pour les Francophones, le pergisol) de l'Arctique est en train de se liquéfier (encore le réchauffement climatique !). Lui qui était gelé à longueur de temps auparavant. Et du fait cet état de fait, tout un tas de biologistes et infectiologues bichent à mort ! Toute une kyrielle de nouveaux virus, bactéries et autres gonocoques préhistoriques sont à découvrir et vont dorénavant être disponibles à leurs recherches ! Après les mammouths congelés, les microbes décongelés.... (Je préférais les mammouths...)

Donc, ces savants ont découvert un virus géant (Mollivirus sibericum) qui, après 30 000 ans de congélateur, une fois revenu à température normale, frétille de la queue encore mieux qu'avant Néanderthal !

Des news pareilles, ça me fait rêver.

Eh ben, j'en ai trouvé un, de giant virus, collé à mon Velux ! Ou du moins, ça ressemble bougrement aux photos de la bestiole publiées sur le Net...

A moins que ce ne soit un spermatozoïde géant échappé d'un ptérodactyle en rut, au-dessus de la forêt d'Huelgoat. Va savoir .

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2020 2 02 /06 /juin /2020 19:03

Celui-ci pourra dire : "Geai pas eu de chance" !

Un geai trop speedé, qui s'est bêtement tué en percutant ma véranda, malgré tous les dispositifs d'effarouchement collés sur les vitres.

Sans doute un jeune délinquant en fuite et en excès de vitesse !

Les geais ont un plumage merveilleux... 

 

Partager cet article
Repost0