Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 18:57

Pour le Covid19, ça n'a pas encore l'air gagné... Pourtant, depuis la crise pétrolière de 1973, nombre de nos hommes politiques ont annoncé voir le bout du tunnel !

Et par solidarité avec les confinés que nous sommes tous devenus, restons chez nous : voici une petite série d'articles sur notre Bretagne bien aimée.

Hiver dans les Monts d'Arrée. Chemin traversant les landes et tourbières de Botmeur.
Partager cet article
Repost0
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 18:30

un dernier article pour en terminer avec ce très long trip en Cantal. (Ouf ! diront certains, mais attention à eux car il y aura des interros surprises !)

Il suffit de se plonger dans les fougères aigles qui tapissent les talus (Las Molineries) (attention cependant à ne pas attraper de tiques...) pour voyager dans les ères du temps et se retrouver au Carbonifère à l'époque des forêts de fougères géantes...

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2020 3 01 /04 /avril /2020 18:23

Une petite bêtise - genre fake-news - pour marquer le 1er avril en ces temps de crise de coronus-visa qui ne donnent pas très envie de plaisanter... Mais, le poisson d'avril, c'est obligatoire ça ne peut pas faire de mal. surtout en ces temps étranges.

Invasion de chenilles voraces ?
Non, chutes de chatons de saule sur un parking de la station du Lioran...

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 18:13

La petite ville de Murat, aux vieilles maisons médiévales ou Renaissance en pierres basaltiques et aux toits de lauzes, a un charme particulier. Elle est d'ailleurs classée "Petite cité de Caractère".

Les lauzes, ce sont ces grosses ardoises rustiques, qui dans le Cantal ne sont pas en ardoise, mais en phonolithe. Une pierre provenant des orgues  volcaniques et qui donne aux toitures un aspect de peau de dragon ou d'armure de chevalier tout à fait saisissant.

"Lauze" signifierait "tuile" en patois...

Murat sous la pluie - la Maison de la Faune.
Saint Paul de Salers. Admirons l'art du couvreur !
Partager cet article
Repost0
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 17:46

Étrange titre... On croirait un des messages personnels (et codés) de Radio Londres !
Cela mérite quelque explication.

Le Téton de Vénus est un piton rocheux suggestif (un empilement de coulées de trachyandésite- roche très résistante) qui a échappé en partie à l'érosion. Il domine de ses 1669m la station de Super-Lioran (au Nord-Ouest).

Aussi, dès que j'ai appris qu'un sommet du Cantal avait un nom aussi poétique et plein de promesse, il a fallu que j'y grimpe ! Et comme la voie la plus facile pour l'atteindre, au départ du Lioran passe par le col de Rombière... L'amalgame était inévitable...

Pointant au-dessus de Lioran, l'attirant Téton de Vénus...
Du col de Rombière, vous avez reconnu le Puy Griou.
Col de Rombière, le Puy Bataillouse.
Partager cet article
Repost0
24 mars 2020 2 24 /03 /mars /2020 18:45

Mais si, Bredons, rappelez-vous... Je vous en ai causé dans l'article 1920 sur les necks de Murat dont celui de Bredons fait partie. Donc, il faudrait préciser le neck de Bredons même si c'est également le nom du superbe village qui y est perché.

Et là-haut, au crépuscule, l'ambiance est tout à fait particulière... ça doit être ça la quiétude...

De Bredons, paysage vespéral vers le Plomb-du-Cantal.
Partager cet article
Repost0
21 mars 2020 6 21 /03 /mars /2020 18:34

Pas de Cère ? Mais si ! Elle est plutôt là, la Cère... et elle creuse !

On se trouve toujours sur la commune de Thiézac. Entre cette commune et la station thermale de Vic-sur-Cère, la Cère se transforme en torrent pour traverser un verrou glaciaire par de superbes gorges profondes d'une centaine de mètres et parfois fort étroites. Un sentier aménagé permet de les suivre en toute sécurité sur toute leur longueur...

Grandiose et bucolique !

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 18:29

Jeu de mot des plus approximatifs pour vous faire découvrir la cascade de Faillitoux ...

Cette jolie cascade, sur la commune de Thiézac, dans la vallée de la Cère, tombe d'une belle coulée de lave aux belles orgues. Belle chute d'une quinzaine de mètres.

Visible de fort loin, elle est par contre assez difficile d'accès, surtout en période de fort débit, comme cette fois-ci.  Il vaut mieux avoir un Cotten et un boîtier photo étanche si on veut s'approcher de son pied.

Ce fut d'ailleurs dommage de rater ça, car cette coulée de lave est un basalte particulier baptisé ankaramite de Faillitoux, mais j'avoue que je n'ai pas insisté pour en faire des photos en gros plan.

 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2020 7 15 /03 /mars /2020 17:10

Comme vous l'avez constaté précédemment (article 1923), le brouillard a fini par se dégager et la montée au Chavaroche (en roulant les r et chuintant les ch, comme tout bon Auvergnat) a pu se faire avec une motivation redoublée... On allait peut-être voir quelque chose de là-haut !

Le Puy de Chavaroche, tout là-haut. A gauche, la vallée de Mandailles.
La face Sud du Puy de Chavaroche.
Le Puy de Chavaroche.
Les crêtes du Puy Mary, vues du Puy de Chavaroche.
Partager cet article
Repost0
12 mars 2020 4 12 /03 /mars /2020 16:47

Balade prévue au Puy de Chavaroche, ce matin-là. Météo claire et ciel dégagé au Nord-Est du Puy Mary, bien que son sommet soit dans les nuées. Nous sommes alors bien surpris de nous trouver dans un brouillard complet au Pas de Peyrol... désert. Puys et vallées au Sud-Ouest sont dans la crasse...

Va savoir pourquoi, me revient en tête la musique du Pink Floyd "Obscured by Clouds", bande originale du film de Barbet Schroeder "La Vallée". (46 ans après, misère...)

C'est donc parti pour un trip psychédélique dans les nuages.... 

Puy Mary ennuagé, du col de Redondet.
Cirque du Falgoux, au pied du Puy Mary.
Col de Redondet et pentes du Puy Mary.
Vallée de Mandailles. Ce bon vieux soleil a fini par percer la couverture nuageuse.
Partager cet article
Repost0